vendredi 12 décembre 2014

A Carpentras : Des spectacles insolites qui auraient davantage leur place dans un Carnaval de Février ou dans un Festival d'attractions insolites durant les soirées d'été

Un excellent article que nous vous invitons à partager sur vos réseaux sociaux

Programme de Noël à Carpentras : nous couper de nos coutumes, de nos traditions…


'"Plusieurs méthodes pour achever l’éradication de ce qui reste de chrétien dans ce vieux pays. La première, on l’a connaît.
Elle fait grand bruit actuellement autour des crèches de Noël : c’est celle des Robespierre de sous-préfecture qui en appellent aux robins de la justice administrative. La seconde est plus sournoise, plus intelligente (ce qui n’est pas difficile, au reste). Plutôt que de déraciner l’arbre, étouffons-le sous le lierre et les lianes. Cela sera plus discret, donnera un aspect « soins palliatifs » du meilleur effet dans notre société compassionnelle. On pourra même croire que les lianes sont des guirlandes.
 C’est la méthode utilisée depuis plusieurs années par le maire socialiste de Carpentras, Francis Adolphe.

Le programme des festivités de fin d’année s’appelle « Noëls insolites ». Déjà : non pas un Noël, mais des Noëls. On prête à François Mauriac ces propos : « J’aime tellement l’Allemagne que je préfère qu’il y en ait deux. » « J’aime tellement Noël que je préfère qu’il y en ait plusieurs », pourrait paraphraser M. Adolphe.

 « Insolites » : « Qui est différent de l’usage, de l’habitude, aux règles. » Il s’agit bien de cela : nous couper de nos repères, nos coutumes, nos traditions.

En effet, le programme propose toute une série d’animations qui, globalement, sont à la fête de Noël ce que le tue-cochon est à la fête de l’Aïd. Je cite la description d’une de ces animations, tirée du site officiel de la mairie de Carpentras : « Entre mirages et maléfices, les ensorceleurs, marabouts et autres chimères envoûteront la rue, troubleront vos sens et illumineront vos hallucinations. Suivez leurs facétieuses divagations, goûtez aux sortilèges ! » Une autre : « Partez sur les traces des dragons, qui, dans des temps anciens, peuplaient le Comtat Venaissin. »

Une dernière pour la route : « Les Irréels forment un peuple parallèle aux humains. On ne sait s’il s’agit d’une civilisation millénaire, d’une tribu futuriste ou d’une espèce méconnue. Vivent-ils à nos côtés depuis toujours sans que nous puissions les rencontrer ? Sont-ils l’image hybride de notre mutation à venir ? » 

Inutile de préciser que, dans ce bazar fantasmagorique, les tambourins et galoubets ne sont pas à la fête et que le petit Jésus n’y a pas sa place.

 Au fond, heureusement. Noël devient ainsi le contraire, pire, la négation même de la fête de l’Incarnation. Elle se transforme en véritable entreprise de désincarnation : nous arracher à toute référence historique, patrimoniale, traditionnelle, à tout ce qui peut nous enraciner dans un minimum de culture — je n’ose employer le mot civilisation — chrétienne.

Cet exemple de Carpentras est à l’image de l’utopie mortifère de nos socialistes. François Hollande ne voulait-il pas réenchanter le rêve français ? Je rappelle la définition du verbe enchanter : « soumettre à un pouvoir magique, ensorceler ». Au passage, on a vu le magicien !

Est-ce ainsi que l’on fera aimer nos petite et grande patries à ceux qui viennent d’ailleurs et qui resteront chez nous ? En leur proposant un manège enchanté en guise de projet de société ? On peut croire au père Noël !""Georges Michel""

jeudi 11 décembre 2014

La truffe de Noel à Carpentras..une bonne idée à suivre




Une bonne initiative .....mais il eut été préférable qu'elle ait  eu lieu un samedi  pour amener du monde en centre ville, les commerçants en ont bien besoin en ces temps difficiles . Il y a des gens qui ne sont libres que ce jour là, ceux qui travaillent par exemple et qui aurait pu acheter ce jour là. 

Par ailleurs,  il parait que la Fête de la Truffe de Février ,ancienne d'une vingtaine d'années,  va disparaitre comme le fut le Corso de Carpentras.


 Il est vrai qu'en 2008  le Nouveau Maire de Carpentras l'avait confiée à une nouvelle  association Truffes Terroirs dont le Président était un ancien employé de Mairie "le célèbre siffleur du  Marché aux truffes" , dont la compétence trufficole  s'arrêtait là.... et depuis cette date la Fête de la Truffe n'a eu  de cesse de voir son  nombre de  visiteurs se réduire  à peau de chagrin  et péricliter au profit de Pernes les Fontaines   .......".les prétendus" professionnels dont voulait s'entourer  Francis Adolphe ont fait pschitt t ! 

La nature a horreur du vide d'autant que depuis des années la Ville de  Pernes a œuvré  pour se  faire une place dans le Monde de la truffe....aidée par Richerenches et sa Confrérie bicéphale qui manigançait  pour faire tomber le Marché aux truffes  de Carpentras au profit du sien..... Parlez en aux trufficulteurs...le Marché aux truffes de Carpentras baisse lui aussi.....(ce n'est pas la priorité du Maire  le sien étant davantage  celui des copains paillettes...ils peuvent ainsi faire leur quota d'heures nécessaires pour bénéficier du régime très favorable des intermittents du spectacle.Ce monde à là avait une peur bleue qu'il ne soit pas réélu....et à apporter un soutien de taille lors de la campagne électorale 2014..)

 Pernes les Fontaines  réussit ne serait ce que par l'organisation de soirées  de gala de la truffe ( 300 personnes)  ou de conférences sur la Truffe....
Ce que Carpentras ne sait plus faire ou ne veut plus faire ..... .la dernière soirée de gala  2014 de l'association Truffe Terroir n'ayant eu que peu d'inscrits avait  été carrément annulée.

  Il est loin le temps où la Confrérie de la Truffe du Mont Ventoux et du Comtat Venaissin   organisait une  Fête  tellement couru que nombre de personnalités nationales honoraient de leur  présence cette manifestation . Manifestation qui avait en outre l'avantage d'animer une période creuse d'hiver et de faire venir des touristes étrangers au pouvoir d'achat conséquent.

Tout le monde sait que la truffe noire, produit d'excellence par sa rareté,  est une locomotive pouvant attirer du monde en Hiver et donner une belle image de la Ville! A quand d'ailleurs un Rond point avec des Chênes et des sculptures de Truffes pour marquer notre territoire.....?

La dernière Fête de la Truffe 2008 avait connu un succès certain avec la présence de Cyril Lignac et la foule avait  envahi la Ville pour des dédicaces à la Maison de la Presse Salesses ...

Nous souhaitons un vif succès  à cette "matinale " de la Truffe de Noël en Fête ... que les erreurs commises soient corrigées.
 Il est temps que Carpentras reprenne sa place de Capitale de la Truffe qu'un village voisin rêve de lui ravir!EC

samedi 6 décembre 2014

Julien Aubert content d'avoir battu le socialiste Lovisolo. Mais est-il satisfait d'avoir fait élire un Maire socialiste?

 Deux cas,  deux comportements....Bla bla Bla....C'est selon....
A Carpentras... Chacun sait que le Député  Julien Aubert  ne s'est pas désisté au second tour  des élections municipales 2014. seuls 13% l'ont suivi....ceux là étaient enfumés dans la lavande ou voulaient Francis Adolphe  comme Maire. 
Ce dernier doit les remercier tous les matins en se rasant..Maire de Carpentras, Président de la Cove..Jackpot..Il parait d'ailleurs qu'il veut habiter ailleurs qu'à Carpentras... sur les hauteurs de   Beaumes de venise ? 

 Julien Aubert  qui prétend combattre la gauche a sciemment fait élire un Maire socialiste à Carpentras et par ricochet ....un Sénateur socialiste de plus... 
Là,  les ordres étaient de ne surtout pas faire élire un Maire FN/RBM....
De cela,  il ne risquait pas d'en parler!
Qu'en pense t'il maintenant en son âme  et  conscience ?

Alors,  l''objectif principal  " Combattre la gauche"  du baratin ...
""Le député de Vaucluse est revenu sur son élection à Carpentras, où il a évité une triangulaire grâce au Front National en 2012.

"Combattre la gauche". C’est l’objectif principal de Julien Aubert. Invité de l’émission jeudi soir Ca vous regarde , le député de Vaucluse est revenu sur le désistement de la candidate FN, Martine Furioli-Beaunier, qui lui avait permis d’éviter une triangulaire et de remporter l’élection contre le PS en 2012. Julien Aubert l’avait remerciée à l’époque, ce qu’il assume encore aujourd’hui : "Je l’ai remerciée car évidemment, s’il y avait eu une triangulaire, c’est le socialiste qui aurait été élu, et comme moi je suis là pour combattre la gauche, oui j’étais content de faire perdre le patron du PS aidé par Marine Le Pen """

mercredi 3 décembre 2014

Marion Marechal le Pen " C'est quelqu'un qui travaille, qui est sérieux" dit Henri Guaino

 N'en déplaise aux mauvaises langues..en plus,  elle est simple et ne la ramène pas, ça change  !!


""""C'est quelqu'un qui est sérieux, qui travaille", Guaino
Mériter son parcours, faire oublier son origine familiale dans sa réussite tout en profitant à plein du label Le Pen dans son parti, toute la stratégie de Marion Marechal-Le Pen est là. Dans le travail et dans l'obsession de la rigueur eu service de ses idées nationalistes et conservatrices. A l'Assemblée, seul Manuel Valls à gauche lui serre la main quand il la croise. A droite, les élus sont également discrets avec elle mais certains l'applaudissent parfois en séance. Dernièrement, un ténor de l'UMP confiait que "95% des électeurs de droite pourraient voter pour elle", à cause de son positionnement libéral-conservateur.

Progressivement, son parcours habile délie les langues. Ainsi dimanche, Henri Guaino a eu des mots sympathiques a son égard. "Elle est polie et courtoise. Je la salue dans l'hémicycle. C'est quelqu'un qui travaille, qui est sérieux. Elle a trouvé sa place au Parlement", a estimé le député sarkozyste sur France Inter. En off, d'autres élus de droite ou de gauche confient qu'ils souhaiteraient bien avoir, dans leur casting pour les prochains scrutins, une personnalité comme elle, "sérieuse qui la ramène pas", dixit un maire UMP du sud de la France."""source LCI

vendredi 28 novembre 2014

Bientôt, en Mars 2015, les cantonales à Carpentras...

 Un peu comme à Carpentras où de nombreux sympathisants Ump aurait préféré  comme Maire,  Hervé de Lépinau.....Mais les ordres du Bureau  Parisien de L'UMP  ont conduit Julien Aubert à se maintenir sans état d'âme....13% des voix au second tour....un sénateur de droite  perdu.....
 Nul doute que les Carpentrassiens s'en rappelleront aux cantonales.....

Source LE POINT
""Plus de la moitié (58 %) des sympathisants de l'UMP et du Front national se déclarent en faveur d'accords électoraux au deuxième tour des élections régionales, prévues en décembre 2015. À 19 % "dans toutes les régions" et à 39 % "si cela peut empêcher la gauche de gagner/conserver une région". 42 % sont contre. La proportion en faveur d'une fusion dans toutes les régions monte à 25 % chez les seuls sympathisants FN (et baisse à 15 % à l'UMP).
Les sympathisants FN sont par ailleurs 44 % à souhaiter, en cas d'absence de leur représentant, que leur région soit dirigée par un membre de l'UMP contre seulement 2 % en faveur d'un membre du PS. 53 % répondent "ni l'un ni l'autre" et 1 % ne se prononce pas. Du côté de l'UMP, ils sont 21 % à souhaiter, en l'absence de leur représentant, que leur région soit dirigée par un membre du FN contre 5 % pour un membre du Parti socialiste. 72 % répondent "ni l'un ni l'autre" et 2 % ne se prononcent pas.
Par ailleurs, selon un sondage Ifop pour le site internet Atlantico, 20 % des sympathisants du Front national se disent favorables à un changement de nom du parti. 20 % y sont opposés et 60 % sont indifférents. Cette question indiffère 81 % de l'ensemble des Français, alors que 9 % y sont favorables et 10 % y sont opposés. 61 % des électeurs de Marine Le Pen au premier tour de la présidentielle de 2012 se disent "pas attachés" au nom "Front national" contre 39 % "attachés". L'attachement est le plus important chez ces électeurs FN âgés de moins de 35 ans (45 %) et les 35 à 49 ans (46 %).""

jeudi 27 novembre 2014

Bienvenue aux nouveaux élus de la liste FN/RBM d'Hervé de Lépinau

Tout à leur honneur de laisser leur place à des "jeunes"  pour qu'ils se forment en politique. Si , au sein d'une majorité municipale, il est normal  et sain que toutes les tranches d'âge soient représentées ainsi que toutes les classes socio-professionnelles, il est bien qu'une génération nouvelle fasse ses armes dans l'opposition pour mieux se préparer aux échéances futures.

''De nouvelles têtes dans le groupe d'Hervé de Lépinau

Conséquences des engagements qu'ils avaient pris dès le début de la campagne municipale, deux élus du groupe Carpentras Bleu Marine viennent de démissionner.
Danièle Simoni, en charge de l'économie, et Guy Bernard pour la culture, âgés tous deux de 70 ans, avaient prévenu, dès le début de la campagne, qu'ils ne resteraient pas dans un parti d'opposition en cas d'échec aux municipales.
Les recours déposés par Hervé de Lépinau, tête de liste du RBM-FN pour l'annulation de la réélection du maire Francis Adolphe n'ayant pas abouti, c'est donc naturellement qu'ils se retirent aujourd'hui.
Ils laissent ainsi leur place à Marguerite-Marie Bévillard, 58 ans, chirurgien dentiste, et Tanguy Vernay, 32 ans, chef d'entreprise, qui ont été présentés lundi soir à la permanence fédérale du Front National, avec l'ensemble des élus du groupe mené par Hervé de Lépinau.
Des changements aussi à la CoVe
"Par un "phénomène de cliquet", Mme Bévillard et M. Vernay passent de l'ombre à la lumière, ils intègrent l'équipe du conseil municipal pour une opposition constructive", précise Hervé de Lépinau.
Autres modifications, Marie Thomas, 34 ans, commerciale, et Alain Défossé, 53 ans, fonctionnaire territorial et pompier volontaire à Vaison-la-Romaine, entrent au conseil de la CoVe.
Les "jeunes" se disent "honorés de prendre la relève de personnes de valeur ayant longtemps contribué à la vie de la cité et qui continueront à apporter soutien et conseils à l'équipe en place".==Source La Provence

lundi 24 novembre 2014

Les hommes qui violentent leurs femmes sont des êtres faibles, des malades qui s'ignorentf: 6500 VICTIMES dans le Vaucluse et tant d'autres qui ne portent pas plainte de peur de représailles!! Carpentras n'est pas epargnée.

Ce soir  au Cinéma Rivoli
 Ciné -Débat sur les violences faites aux femmes avec la projection d'un film "Où va la nuit" de Martin Provost ....

Effectivement un Drame quotidien, moins de 20 %  de femmes osent porter plainte, et quand il y a plainte, curieusement cela traine..  traine....encore plus quand cela concerne des personnalités politiques ou autres..c'est quand même curieux, non?   Il parait que certains essaient de s'arranger avec les victimes.... se prosternent en demande  de pardon.. jurent qu'ils ne recommenceront pas..Mais ces hommes sont des malades! 
Parmi eux des  hommes malades qui nous gouvernent.... le bon Dieu sans confession!
Allez courage, Mesdames, ne vous laissez pas  asservir et manipuler!
Maintenant vous avez à Carpentras un refuge.....Mr le Maire de Carpentras Francis Adolphe   se fera un plaisir d'inaugurer  ces nouveaux locaux  et aura certainement une oreille attentive pour ces femmes violentées.DP


'''LES VIOLENCES CONJUGALES: UN DRAME QUOTIDIEN
Un lieu emblématique de notre ville, qui a vu naître bon nombre de nos concitoyens, va rouvrir ses portes. L'ancienne maternité de Carpentras, située rue Alfred Michel, a enfin trouvé un affectataire
depuis sa fermeture il y a 10 ans. C'est l'association RHESO qui devrait investir les lieux prochainement. C'est une sorte de clin d’œil du destin puisque cette association a entre autre pour objet d'accompagner les femmes victimes de violences conjugales.
Après avoir permis aux femmes de donner la vie, ce lieu d'accueil va à présent les aider à rester en vie. Cette mission répond à une
véritable urgence puisqu' environs 6 500 femmes subissent des violences dans leur couple en Vaucluse et Carpentras n'est pas épargnée.
Frapper celle qui partage votre vie, c'est comme frapper celle qui vous a donné la vie. Et pourtant il ne viendrait à personne l'idée de violenter sa propre mère. Mais les faits sont là et RHESO contribue
à restaurer dans leur dignité ces femmes blessées grâce à une prise en charge spécifique et un hébergement d'urgence si nécessaire.
Sortir de l'isolement psychologique, se libérer d'une dépendance affective toxique, admettre son statut de victime, reprendre confiance en soi, autant d'étapes nécessaires pour avancer sur le chemin de la reconstruction.
RHESO porte avec intérêt cette noble cause pour avoir organisé un colloque le 18 octobre 2011 sur les auteurs de violences conjugales en partenariat avec la ville de Carpentras. Des spécialistes de la
question (magistrats, psychologues, responsables associatifs) sont intervenus sur ce douloureux sujet, après un mot d'introduction du Maire. Cet engagement communal procède également de la
subvention accordée à l'association cette année (14 185 €) et votée à l'unanimité. Les clivages politiques doivent s'effacer quand il s'agit de la défense de valeurs universelles.
A ce titre, le 25 novembre est la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes.""HDL

mercredi 12 novembre 2014