OUVRIR LES YEUX

« En France, on laisse en repos ceux qui mettent le feu, et on persécute ceux qui sonnent le tocsin. » Chamfort

jeudi 17 décembre 2015

Joutes houleuses en vue au Conseil Régional...Tot ou tard , il y aura affrontement entre les élus de la liste Estrosi!

Pour faire suite au précédent article  " Ainsi que l'a dit Mr ESTROSI " il n'a pas le droit  de trahir". les socialistes...trahissant toutefois son propre électorat qui, se retrouve berné!!
 Et qui,  pourrait , à terme, se retrouver dans l'opposition FN du Conseil Régional!
Il y aura bien , parmi, les 81 élus , des élus  de droite "claire" qui se révolteront  au cours de ces six ans de mandat!"



""Estrosi est le président de la fédération des Républicains dans les Alpes-Maritimes, une circonscription acquise en principe à Nicolas Sarkozy. En 2012, l'ancien chef de l'État y réalisait 64,31 % face à François Hollande au second tour. Le nouveau positionnement du maire de Nice se trouve en décalage complet avec celui du secrétaire départemental des Républicains, Éric Ciotti, qui, lui, demeure totalement convaincu par la ligne Sarkozy... Les militants du 06 ont de quoi être déboussolés. Vers qui vont-ils se tourner ? Vers Estrosi ou vers Ciotti ? La lutte sourde à laquelle se livrent les deux hommes risque de s'amplifier dans les mois à venir... Le FN est en embuscade dans ce département où Marion Maréchal-Le Pen n'avait que 33 voix de retard sur Christian Estrosi au 1er tour des régionales (148 802 pour la liste FN)...""source le Point 

mardi 15 décembre 2015

Fanfaronnades de Julien Aubert en Vaucluse : Son travail d'élu aurait porté ses fruits!!

:


 Des lors qu' au Conseil Régional,  les Républicains, l' UDI et   les Partis de gauche,  vont travailler main dans la main,en Conseil Bis composé de non élus, il n'est pas erroné de dire que Francis Adolphe, sur le plan local, a rameuté son électorat  et  a permis à Julien Aubert  de presque doubler son score!!

Preuve en est,  la ceinture bleu Marine autour de Carpentras où les électeurs n'ont pas reçu les mêmes pressions.

Vous pouvez constater, à Carpentras,  que le bureau 17 par exemple,  a eu 25 votants pour Marion MLP et 200 voix pour C Estrosi.
Le même  bureau ,  pour les municipales,  avait donné ses voix  au socialiste Francis Adolphe  dans les mêmes proportions...Y aurait il des électeurs   encadrés à Carpentras ?

Julien Aubert, à titre personnel,  n'a  même pas gagné   deux points  par rapport aux départementales 2015 ce qui n'est pas une victoire , loin de là!!
Il n'y a pas de quoi être fier  quand on a été élu grâce aux voix de l'ensemble de la gauche.

 16,16% à la départementale 2015  et 17,94% aux régionales 2015 !
Alors ses fanfaronnades et les comportements satisfaits de ses troupes ne sont que de la poudre aux yeux  visant à embrouiller  les habitants de Carpentras !!

Ainsi que l'a dit Mr ESTROSI " il n'a pas le droit  de trahir". les socialistes...trahissant toutefois son propre électorat qui, se retrouve berné!!
 Et qui,  pourrait , à terme, se retrouver dans l'opposition FN du Conseil Régional!
Il y aura bien , parmi, les 81 élus , des élus  de droite "claire" qui se révolteront  au cours de ces six ans de mandat!

Si les autres élections de Mme Pecresse et de Mr Wauquiez sont claires et nettes  avec représentation des trois forces politiques majeures,   celles de Mr Bertrand et Estrosi   vont naviguer en eaux troubles  et sont , des lors, nauséabondes...

POUR MÉMOIRE  dans les années 86,  il fut une période, ou  Mr Gaudin gouverna la Région avec Jean Marie Le Pen et il n'eut pas  de guerre, pas de troubles, pas de révolution ...
Il en fut de même en Aquitaine, Haute Normandie, Picardie , Franche Comté et Languedoc Roussillon ou des accords furent  passé avec le Front National!
Il fut un temps ou la démocratie était une réalité et non pas un déni comme actuellement!

.Les dirigeants socialistes  cuvée  2015, pour garder des régions,  ont  terrorisé les esprits  en prédisant ..la guerre civile  en l'occurence!
La seule guerre  a laquelle nous soyons confrontés est celle que nous devons avoir contre les terroristes semant la panique et la mort dans nos pays occidentaux.  Ça c'est une réalité objective.

Pour les septiques à qui il reste un peu de jugeote,  ils peuvent analyser les résultats sur le site du ministère de l'intérieur

 http://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Departementales/elecresult__departementales-2015/(path)/departementales-2015/084/08406031.html

 ""…C 'est inédit, en Vaucluse,  les Republicains carpette du PS !!!

Carpentras
1° tour
 MMLP 48,73%                 avec 4788 voix
 Estrosi 18.13%.                avec 1781 voix et
 ps 16.55 %

2° tour
MMLP 52 %                            avec 5712 voix 
Estrosi ( + gauche)48%         avec 5273 voix

Sur le département :
1° tour
MMLP                 44,23%            92.884 voix..
Estrosi-Aubert   17,94 %           37.675 voix ..

PS                          18,26%          38.345 voix
PC 6,22 %                                    13 059 voix ... 
verts 4,33%                                    9 095 voix -

2° tour
MMLP 51,28% ..                           115. 859  voix…………     (13 000 voix en plus -abstentionnistes et électeurs outrés)
Estrosi -Aubert (+gauche )  48,72%   ….. 110.075



lundi 14 décembre 2015

ELECTIONS REGIONALES en PACA: LE MARIAGE DE LA CARPE ET DU LAPIN , la concrétisation de l'union UMP UDI et des Partis de gauche du PS à l’extrême gauche




En PACA, tout change pour que rien ne change…SOURCE BOULEVARD VOLTAIRE 

CHristian Estrosi (Les Républicains) a donc gagné par 53 % des voix contre Marion Maréchal-Le Pen (FN / 47 %). En Provence Alpes Côte d’Azur, tout est perdu depuis dimanche dernier pour la gauche, même le peu d’honneur qui lui restait. On ne pourra cependant pas lui enlever son sens de la tradition. En juin 40, la gauche dans son immense majorité votait dans un lâche soulagement les pleins pouvoirs à Pétain. En décembre 2015, ses dignes descendants, sans doute dans le même mouvement de libération des fondements, donnent les pleins pouvoirs en PACA à Christian Estrosi qu’elle considérait pourtant naguère comme infréquentable… Pour la droite estrosienne, affairée entre les des tours à se faire une petite couleur rose du meilleur effet, c’est gagné. Sans l’honneur, c’est le moins que l’on puisse dire.
Une quarantaine de conseillers sans doute siégera, soit le double de la précédente mandature. Les connaissant, je sais qu’ils ne se contenteront pas de siéger. Ils s’opposeront- je n’oserais dire résisteront pour reprendre le mot capté avec indécence par notre Super Résistant en peau de lapin-, car il leur appartient désormais d’incarner à eux seuls l’opposition au sein du Conseil régional face à une droite reptilienne, j’entends sans aucune colonne vertébrale doctrinale. La gauche, elle, en dépit des promesses d’entre-deux portes de Christian Estrosi de créer une improbable conférence territoriale – sur quelle base juridique, on ne sait ?- n’a qu’un droit et même qu’un devoir : celui de se taire.
Passons rapidement sur une campagne de second tour qui a atteint les limites de l’abjection et dont on ne retiendra qu’une image : un Christian Estrosi sommant sa concurrente de cesser de jouer avec ses cheveux durant le débat de France 3 mercredi dernier ! Sans doute un clin d’œil à certains de ses amis qui la préféreraient recouverte d’un voile intégral…
Avec l’arrivée de Christian Estrosi à la présidence de PACA, en remplacement d’un Michel Vauzelle retombé dans l’insignifiance dont il n’aurait jamais dû sortir, nous aurons certainement la parfaite illustration de la phrase du prince Salina dans Le Guépard « il faut que tout change pour que rien ne change » ! Une majorité de circonstance, de bric et de broc – LR, UDI, Modem – s’est donc constituée pour que rien ne bouge en cette région. Une coalition appuyée par l’artillerie lourde médiatique, « artistique » et même religieuse parfois, plus puissante que la bombe à neutron : elle tue les consciences sans détruire les électeurs qu’elle envoie au pas cadencé voter pour l’adversaire de façade d’hier. De nouveaux hommes, pas des hommes nouveaux, vont remplacer la majorité socialo-écolo-communiste sortante – pardon, sortie- pour que rien ne change ! Le soutien au communautarisme, le clientélisme poursuivront leur petit bout de chemin destructeur de notre nation, notre démocratie et notre identité. On privilégiera telle association plutôt que telle autre. Mais au fond, tout continuera sans doute comme avant. En somme, la Sicile sans les princes… La Calabre sans les Pouilles. Pardon, la palabre sans les c…
Quel sentiment me submerge ? Le dégoût ? Il y aurait de quoi. Et puis non, finalement : la fierté. La fierté d’avoir été le colistier de celle qui a compris que laMarseillaise continue les prières de Jeanne, pour reprendre la phrase de Sieburg, cet Allemand qui écrivit avant-guerre un livre intitulé Dieu est-il Français ?

mardi 8 décembre 2015

C'est justement parce que j'ai une certaine idée de ma région que je voterai Marion Marechal Le Pen

C'est justement parce que j'ai une certaine idée de ma Région que je voterai  pour LA FRANCE PLEIN SUD

Quand Mr Estrosi se rend à Vitrolles pour dénoncer la  gestion passée  du FN  dans cette ville il y a presque vingt ans.....  je ne peux m’empêcher de vous faire partager  un scan sur  le pourcentage d'augmentation de la dette  sous le règne actuel de C. Estrosi....

Quant à l'emploi des mots "rentrer en résistance", nous ne sommes pas en guerre et c'est faire injure à ceux qui ont perdu leurs vies pour la Patrie lors de la 2ème guerre mondiale!
Les électeurs du Front National ne sont pas des envahisseurs et n'ont pas vendu leur âme au diable!
Les apprentis sorciers sont ceux qui ont fait de l’électoralisme une politique au détriment  de l’intérêt des français  pour être réélu.. ce sont eux qui ont  perdu toute crédibilité!


Vous pourrez constater, sur le second scan - (source Liberation)  que les électeurs des villes actuellement gérées par le Front National  revotent pour ce parti !!

Alors les candidats UMP pas si Républicains que ça , donneurs de leçons,  qui prétendent laver plus blanc que les autres...dehors!!








dimanche 6 décembre 2015