OUVRIR LES YEUX

« En France, on laisse en repos ceux qui mettent le feu, et on persécute ceux qui sonnent le tocsin. » Chamfort

vendredi 11 juillet 2008

Cas d'école.........



UNE DES REGLES D'OR

« LES FAITS RIEN QUE LES FAITS…..SANS PARTI PRIS. »


Nous avons retrouvé le passage d’un journal local qui avait fait l’objet d’un article d’un lecteur-commentateur de ce blog .
Cet article avait piqué notre curiosité.

Nous ne pouvons vous priver du plaisir d’en savourer au moins le titre !

....ENFIN, ...
un sujet traité d’après des principes nobles, sacro-saints et fortement ancrés déontologiquement.
Avec un avantage certain : un tel titre qui ne cache rien du... sujet !

Merci madame ! C’est le cas d’école parfait !

Conscients que, comme tout un chacun, nous pouvons participer à l’information des masses populaires , nous vous demandons de nous signaler,dans tous les journaux, tous les exemples de ce type, recherchés par toutes les écoles de journalisme et les journalistes eux mêmes , dirigeants ou pas.

25 commentaires:

gégé a dit…

Effectivement, ce titre dans la Provence m'avait choqué par sa partialité.

un ancien bénèvole a dit…

"ENFIN" : synonyme: "ce n'est pas trop tôt" !

Les choses sont claires ...enfin!

Mais pas sympa pour les employés et les bénévoles!...
Vraiment,avant,c'était des mauvais !

Exceptionnellement anonyme a dit…

Le parti pris évident de la Provence en avril pour Francis Adolphe était plus que net et assez malheureux car ce journal sait qu'il a aujourd'hui de nombreux lecteurs autrefois assidus du Méridional qui n'apprécient pas forcément qu'un journal local s'engage de manière aussi catégorique à gauche.

Mais avec l'article récent sur Andrieu, on ne peut pas cette fois-ci faire le même reproche à la Provence. Le titre est accrocheur par sa taille, neutre par son libellé. Du journalisme "départemental" logique.
Un commentaire personnel de la journaliste critique non pas le contenu des arguments d'Andrieu qui sont assez impartialement présentés, mais le fait qu'Andrieu ait renoncé à siéger au Conseil "puisqu'il a tant de choses à dire". Une remarque faite par la journaliste en fin de conférence de presse et que donc celle-ci réitère.
Dommage qu'elle n'ait pas donné aussi la réponse d'Andrieu à sa question.
Ce dernier lui a effectivement dit avec beaucoup de franchise:

"Mélanie, vous me connaissez bien, après avoir été 21 ans à la table du Maire, je ne pouvais pas, pour un dernier mandat, siéger à l'autre bout face à M. Adolphe et à côté d'un traitre. Non, cela, je ne le pouvais pas et ce n'est pas ainsi que je pouvais être le plus utile à Carpentras.
J'ai demandé aux "anciens" de démissionner pour laisser la place à ceux qui représentaient l'avenir. Beaucoup m'ont suivi dans ce désir. Depuis, nous nous sommes regroupés en association dans le but 1er d'aider nos élus qui "démarrent" presque tous dans la vie politique à Carpentras. Certains anciens sont présents ce soir autour de moi. J'anime le groupe que nous formons parce que je suis celui qui connaît le mieux l'ensemble des dossiers. Je l'animerai tant qu'ils auront besoin de moi".

Ce serait, selon moi, le seul ajout à faire à l'article de la Provence. Merci à ce blog de me donner l'occasion de compléter une information.

Anonyme a dit…

UN VENT NOUVEAU!!
normal c'est le nouveau saxophoniste qui joue sa participation!!

choucas a dit…

SI je comprends bien ,cette Melanie,ne rapporte que ce qui l'arrange!
pas trés professionnel, plutot militant.
Désormais elle n'est plus crédible.

clo a dit…

Je serai vigilant et je vous adresserai les articles que je trouverai....quand on me prètera ce journal..évidemment, désormais.

Saint Just a dit…

Qui sème le vent, récolte la tempête!

je caquete a dit…

en parlant de journal local, je me rappelle qu'il y a quelques années une "scri ...bète" ne s'arrêtait pas de déblatérer sur les élus je n'avais plus acheté ces feuillets hebdomadaires! et puis un jour j ai appris qu'elle avait étè embauchée par la mairie!

En plus elle était sensibilité de gauche, il fallait être maso pour l'embaucher mais certaines voix sont impénétrables semble t'il!!

gégé a dit…

La droite ,elle ,n'est pas sectaire!

En tout cas elle n'a jamais appliqué la méthode d'Adolphe , qui passe son temps "à chasser" les assoc.

Au fait j'ai appris que le directeur des services techniques de la ville de carpentras avait préféré chercher ailleurs.
....A-t-il démissionné de force?

Une leçon à retenir! et qu'ils ne viennent plus ces socialos,jouer aux moralistes.

Pierre a dit…

La "scri...bète", c'est pas celle qui fait l'intéressante aux Estivales? Ils se sont bien trouvés tous les 3: Becker, Adolphe et Baba scribète! Et ça fonctionnait à l'époque Andrieu tout ça ? Tous les 3 reclassés aux Estivales parce que la vie leur avait fait un mauvais clin d'oeil:
- Becker viré de la mairie en 2001 mais gardé aux Estivales pour que la claque soit moins forte
- Adolphe au chômage et placé aux Estivales pour se refaire une place
- A. B. virée de son journal et récupérée à la mairie et aux Estivales
Franchement, trop sympa Andrieu à l'époque. Cartonné par les 3 mêmes quelques années plus tard. A vomir!

Anonyme a dit…

oh!! oui qu'il a commis des erreurs de stratégie, ANDRIEU!!
A Force d'etre dans sa tour d'ivoire!!
C'est nous qui payons maintenant ces erreurs de jugements!!

coucou a dit…

Des erreurs de stratégie, sans doute, une tour d'ivoire, peut-être. Mais nous aurions du savoir l'en faire sortir! Aujourd'hui, il a décidé de mordre: bravo ! Nous l'aiderons à rétablir la vérité si malmenée.

Anonyme a dit…

Bonjour COUCOU, vous dites, en parlant de Jean-Claude ANDRIEU que "nous aurions du savoir l'en faire sortir" (de sa tour d'ivoire), c'est excactement ce qu'ont fait les électeurs de Francis ADOLPHE, non ??? MDR

coucou a dit…

Indéniable, ils l'ont fait sortir de sa tour d'ivoire. Mais plus qu'ils ne le pensaient car nous formons aujourd'hui avec lui un groupe de plus en plus déterminé à ne pas laisser Carpentras aux mains de gens dont nous ne partageons pas les valeurs. Ne vous en déplaise anonyme du soir, la tour d'ivoire est cassée, ceux qui y étaient enfermés sont désormais libres et sont rejoints par de nombreux "nouveaux" dont la vigueur au combat va en surprendre plus d'un!

pacific a dit…

COUCOU,bonjour. Pour sortir l'ancien maire de sa tour d'ivoire il eut fallu qu'il accepte d'écouter!
Ce n'est pas ce que j'ai plusieurs fois entendu ! il avait toujours raison!
Et j'ai pas encore eu des échos m'informant qu'il avait changé depuis.
Déjà, d'apres ce que je constate, il y a encore qqs erreurs .

Anonyme a dit…

quand on lit coucou on a l impression que certains d'entre vous veulent de nouveau andrieu comme candidat en tete de liste!!
on ne ce sera pas tapé fa pendant 6 ans pour retrouver andrieu et son avocate chériefe!!

vous vous trompez!!amis,

coucou a dit…

Tu n'as pas très bien compris mes propos, Anonyme de 19 h et des poussières. On est très loin de penser à qui sera candidat dans 6 ans. On fait une action collective, bien que je puisse t'assurer qu'on n'est pas branché "collectivisme"!

On a constaté que la division de la droite avait provoqué l'élection d'une liste de gauche alors que même au 2e tour, et en allant chercher tous les électeurs possibles parmi les récents inscrits sur les listes électorales auxquels FA et FF ont tout promis et surtout des emplois ( ce qu'ils donnent d'ailleurs depuis ), et en recevant l'apport de dernière heure de la moitié des colistiers ( et de leurs familles )de Becker ( ils le disent aujourd'hui eux mêmes... ), malgré donc tous ces éléments, FA et FF n'ont obtenu que 39 % des voix !
On en conclut que Carpentras, malgré les apparences, n'est pas tombé à gauche mais au contraire est resté bien à droite.

Donc, cher Anonyme, on te dit que la droite carpentrassienne a reçu un coup sur la tête et que ça lui a remis les idées d'aplomb. Nous ne ferons pas deux fois les mêmes erreurs, crois-moi, on est assez nombreux à l'avoir extrêmement bien compris. Et comme nous sommes très déterminés et très militants car nous croyons à nos idées, nous te disons que la gauche ne recevra pas Carpentras sur un plateau la prochaine fois, qu'un candidat rassembleur sortira en temps utile et que c'est bien trop tôt pour cela ! Mais le combat politique n'est pas un combat de la dernière heure. Souviens-toi, Anonyme, la vie appartient à ceux qui se lèvent tôt !

Anonyme a dit…

attention! le tandem de faux-cul, couple motivé par l' intérêt personnel, l'un pour son gagne pain, l'autre pour sa fringale perpétuelle de dollars à placer aux iles, continue toujours de se tenir par la main!

myope a dit…

Il est clair ,que le quarteron de demoiselles squattant les journaux, ont transformé la presse locale en périodique du parti socialiste.
Ce sont devenus les "voici" sur Adolphe.Toujours plus beau!
C'est pas nouveau, mais désormais sans respect pour leurs lecteurs.
Ne plus acheter!

Anonyme a dit…

Il y a en effet du vent nouveau au centre culturel!:j'ai entendu dire que Farid Farissy 1° adjoint , commandant en chef de la ville ,y a fait rentrer une de ses soeurs.Une autre se retrouve embauchée à l'etat civil.

Anonyme a dit…

Faudrait savoir combien il a de soeurs!
Une FARISSY est entrée à la MJC!!!
IL tient ses promesses électorales, le FARID!!!!

Anonyme a dit…

mais une autre est bénévole au Tricadou!
Vous êtes surs que ce n'est pas la même?

lavigie a dit…

En résumé: Farid Farissy a casé sa famillle au centre culturel, à la MJC, au Tricadou, à la mairie ,à l'hotel de ville à l'état civil pour s'occuper des clandestins, des mariages blancs, des regularisations rapides (voir presse) , et peut etre qqs oeils de moscou dans la brigade "citoyenne" !
il quadrille la ville ;mais ou il n'a pas assez de candidats, ou il n'a pas confiance en ses co-listiers dont certains commenceraient à douter.!

coucou a dit…

est ce qu'on pourrait en savoir plus, je suis au pays basque ( il n'y a vraiment pas beaucoup de femmes voilées!)

quel es l'ambiance?

d'après des amis, beaucoup de nos concitoyens préfèrent aller dans les marchés des communes voisines, ils sentent mieux la france!!

Anonyme a dit…

c'est ce qui s'est passépour la fete de la musique à carpentras:fuite vers les villages.