OUVRIR LES YEUX

« En France, on laisse en repos ceux qui mettent le feu, et on persécute ceux qui sonnent le tocsin. » Chamfort

jeudi 15 mai 2008

Stop la grève

Les municipalités de gauche ne soutiennent pas les parents y compris le nouveau maire de Carpentras.

Toutes ces communes, donneuses de leçons, préfèrent soutenir leur idéologie ringarde et laissent le soin aux parents de se débrouiller pour caser leurs enfants quand ils travaillent. C’est une atteinte au droit du travail, au droit des enfants d’apprendre et au droit à l’accueil dans les écoles. Nous payons des impôts pour tous ces droits aussi !
· Soyez sûr que tous les enseignants ne partagent pas l’idéologie de gauche , qu’ils font du bon travail auprès de nos enfants, qu’ils ne sont pas forcément en grève.
· D’ailleurs les chiffres parlent d’eux-mêmes aujourd’hui 33% de grévistes pour les enseignants de collèges et lycée, 46 % chez les professeurs des écoles.
Certains médias feront comme d'habitude de la désinformation en disant que cette grève fut un succès!
· Les syndicats d’enseignement par leur comportement corporatif font le lit de l’enseignement privé et religieux. (porte ouverte aussi pour les écoles de confession musulmane….)
· Nous comprenons parfaitement que les parents préfèrent de plus
· en plus mettre leurs enfants dans les écoles privées. les chiffres sont là aussi pour confirmer cet engouement !

Ci après à découvrir éditorial d'Yves Thréard
Source : http://www.lefigaro.fr/debats/2008/05/15/01005-20080515ARTFIG00097-les-abus-de-l-education-nationale-.php


« Avec l'Armée rouge et General Motor, l'Éducation nationale française a longtemps été dans le trio de tête des premiers employeurs de la planète. La disparition de l'Union soviétique a eu raison de la première ; l'évolution du marché automobile a beaucoup affaibli le constructeur américain. Preuve que le monde change. Pourtant, l'Éducation nationale, elle, demeure. Hors du temps. Ses effectifs ont continué d'enfler comme si de rien n'était. Or, la démographie scolaire dans notre pays est en baisse et nos comptes publics sont à sec.

Pour 1,3 million de personnes, dont 800 000 enseignants, le budget du ministère a augmenté de dix milliards d'euros depuis 1997. Cherchons l'erreur, pour ne pas dire les raisons du scandale. Évidemment, maîtres et professeurs, qui distillent leur grogne aux élèves, se bouchent les oreilles. Crient au mensonge. Et ils seront encore dans la rue aujourd'hui pour que triomphe l'immobilisme. Non au service minimum à l'école, malgré son approbation par une majorité de parents. Non aux suppressions de postes. Non à tout changement, comme il en est ainsi depuis les années 1970. C'est intolérable……… »


·

15 commentaires:

cousumain a dit…

La comparaison avec l'Armée Rouge est à se tordre de rire. Elle est parfaite des paranoïaques qui parlent de socialo-communistes et qui sont prêts à comparer Carpentras à Pyong Yang !
Le service minimum dans l'Éducation Nationale ? C'est prendre l'école pour une garderie. Il est vrai que nos gouvernants n'ont pas une grande estime pour l'éducation et la culture...
Tous ceux qui fustigent les municipalités qui refusent le service minimum, ne sont pas prêts à voir leurs impôts locaux augmenter pour cette cause, car on le sait, les vaines promesses de l'État de reverser l'argent pour compenser les communes "vertueuses" , personne n'y croit. 15 milliards de recettes fiscales envolées pour les amis du monarque, ça fait un trou dans les caisses !

seb a dit…

L'école est déjà une garderie. Sinon il n'y aurait pas 20% d'élèves entrant en 6° ne sachant ni lire , ni écrire. Ce ne serait pas une garderie si les enseignants syndiqués ne passaient pas leur temps a faire grève pour des motifs illisibles. Quand au 15 milliards ...vous reprenez un slogan du parti socialiste sans savoir ce que ça veut dire ni à quoi ça ça se rapporte; comme un perroquet.
Vous qui militez pour le droit à la régularisation des clandestins , vous refusez le droit à l'accueil des enfants. Il n'y a de droits que pour vous!!!

christian a dit…

cousumain, le droit à l'accueil, qui n'a rien avoir avec ce que vous appelez service minimum est remboursé par l'etat.
Donc il ne faut pas prendre ce service aux parents pour profiter d'augmenter les impôts, ce qui est une manie des socialistes.

un prof de droite a dit…

Messieurs les commentateurs gauchos allaient lire cet article , cela vous fera comprendre que nous ne sommes pas des naïfs manipulable!

cause toujours tu m'interesses!!
http://www.liberte-cherie.com/a2937-A_qui_profitent_les_manifestations_de_lyceens_.html

Fatigué a dit…

Oui, l'école va mal. Parents, vous pouvez avoir des raisons de vous faire du souci. Beaucoup d'enseignants n'ont aucun sens critique et hurlent avec les sirènes socialistes sans se soucier de comprendre le fond des choses. Ils sont "contre" le gouvernement, contre "Sarko"; pourquoi? Tout simplement parce que Sarko et le gouvernement sont de droite. Pour ce petit monde étriqué qui vit sur une autre planète, c'est une tare irrémédiable, c'est quelque chose d'incongru, qu'on pardonne vaguement aux plus vieux du corps professoral, mais qu'aucun jeune prof ne peut revendiquer sans se faire lyncher par les autres. Donc ils sont contre, contre tout, contre les élèves mal élevés qui les méprisent, contre l'administration qui les "brime", contre les parents qui les contestent, contre le ministre qui ne se laisse pas impressionner, contre le maire quand il est de droite car il ne peut être qu'un sale bourgeois "pourri", contre le maire quand il est de gauche car il se croit plus important qu'eux, contre les curés qui ont une croix au revers de leur veste ce qu'ils estiment anti-laïc, contre les imams qui détournent une partie des élèves de la pensée révolutionnaire marxiste, contre les pions qui travaillent mal, contre les autres fonctionnaires qui ont un travail plus facile que le leur, contre leurs parents qui souvent ont mieux réussi leur vie qu'eux-mêmes, contre tout, absolument tout, peut-être même contre eux car ils ont une sorte de pré-science de leur vacuité. Mais ils sont quand même pour leur porte monnaie car, surtout il ne faut pas le dire, chut...ils adhèrent ( en douce ) assez nombreux, aux fameuses heures sup de Sarko...eh oui, ça ne leur déplait pas trop, mais surtout, il ne faut pas le dire car c'est "vilain". Il faut dire que Sarko ne fait que des conneries car c'est un sale bourgeois bling bling alors que eux, les petits profs, ils sont des gens bien, ils méprisent les sous. Eux, ils sont au-dessus, dans les nuages. Bon, enfin,un peu de sous sont nécessaires, mais il ne faut pas le dire car JAMAIS, mais alors JAMAIS ils ne pourront admettre d'être rabaissés au rang de petits bourgeois ringards.

Anonyme a dit…

fatigué, vous?

pas tant que çà, vous avez encore du nerf!
Savez vous que les quelques des profs qui renient les mechants capitalistes boostent leurs enfants afin qu'ils suivent les meilleures filières et qu'ils intégrent les grandes écoles!!
le pourcentage des enfants d'enseignants est le plus important.

vivecarpentraslibéré a dit…

C'est un blog F-Haine ici? Parce que à part répandre votre vomis d'aigris ayant perdu la Mairie on ne voit rien qui soit constructif dans vos articles, bref le niveau est à l'image de ce gouvernement de fantoches et incompétents, aux mains de Joe Dalton, lui même valet des multinationales. Depuis la libération on a pas connu une telle décrépitude démocratique, et le fait que vous vous attaquiez aux enseignants (qui pourtant vous ont appris le peu de choses que vous savez) est assez révélateur, car la priorité d'une démocratie c'est l'éducation...Bref continuez à baver vos inepties inutiles, pendant ce temps il y en a qui en bavent en essayant d'êtres utiles...Vous savez quoi, le père Andrieu qui prend un coup de pied aux fesses et n'a même pas eu le courage de siéger, comme vous, je vous trouve pitoyables, et j'ai de la peine pour vous, pauvres loosers :)

Un de plus a dit…

La Majorité municipale est dans la place !
Je vois que notre citoyen a fait des émules !
Les Gauchos postent enfin sur le forum !
Comment vont réagir les fachos ?
La suite au prochain numéro !

Anonyme a dit…

vive carpentras ,mais non!! il y a de tout dans ce blog.
Même des poèmes de grande qualité. Alors ne vous privez pas de leur lecture.
La poésie comme certaines musiques adoucit les moeurs et..... les relations .
....C'est ce qui manquait a votre site allocarpentras, qui n'hésitait pas à dévaloriser méchamment les travailleurs carpentrassiens.

gb a dit…

Pour parler de l'enseignement, dire que le brevet de 1930 était plus difficile que le bac maintenant ,ce n'est pas attaquer les profs mais les methodes et les programmes mis en place par des enseignants syndiqués, qui feraient mieux d'enseigner dans des etablissements que d'etre mis à disposition de leurs syndicats pour saboter le système éducatif!!D'ailleurs ce serait des " moyens suppémentaires " que de refaire travailler les "mis à dispo" pantouflant dans des associations et les syndicats .Je crois d'ailleurs qu'ils sont 11 000 ,ça tombe bien!!
Malgre ces embuches ,les autres, la majorité, s'épuisent en y mettant tout leur coeur.

vivelavie a dit…

NOUS SOMMES TOUS D'ACCORD! LES ENSEIGNANTS SONT TRÈS DÉVOUES ET TRAVAILLENT AVEC PASSION.
LE PROBLÈME NATIONAL , CE SONT LES SYNDICATS SECTAIRES, QUI NE FONT QUE DE LA POLITIQUE ET QUI N'ONT RIEN A FAIRE DE LA PROFESSION , DES ENSEIGNANTS, ET DES ÉLÈVES.

lapiequi ronrone a dit…

après avoir lu le texte "stop la grève, je me rends compte ,cher cousumain, que les amis du monarque sont dans toute les tranches d'ages et dans touts les professions!!!on est loin du petit cercle des favoris du président polygame.... aux frais des contribuables. Concernant les 15 milliards ,il y a suffisamment d'explications dans ce blog, pour se rendre compte qu'on a été manipulé par un slogan sans queue ni tête.
Et dire que les "idiots utiles" (terme de staline) le répètent!!!

Anonyme a dit…

Vivecarpentraslibérédejenesaispasquoi,!si la priorité d'une démocratie c'est l'enseignement alors que les syndicats d'enseignants ne fassent plus de politique (la FEN a prété pendant des années un local au PS!) et que ce gouvernement supprime les IUFM.

bertrand s. a dit…

Selon la loi,le droit de greve consiste à arreter de travailler pour marquer son mecomtentemrnt, dans des conditions bien définies. Le greviste,selon les textes, doit respecter le travail des non-greviste.
On ne voit donc pas pourquoi, dans le respect de la loi,les piquets de grève ne sont pas interdits, sanctinnés,voire dispersés par les forces de l'ordre , car il s'agit d'un délit d'entrave,et d'atteinte à la liberté individuelle.
Avec des amendes pour les organisateurs.

comtadin a dit…

Vous parlez poujours de haine quand vous n'avez plus d'argument.
Il faut dire que c'est un état que vous connaissez bien!
-haine de ceux qui travaillent-haine de ceux qui réussissent- haine de la liberté- haine de ceux qui ne pensent pas comme vous- haine de pauvres- car lorsque vous etes au pouvoir, vous installez l'etat PS et sa nomenklature.
Mais quand meme! vous ne pouvez vous en passer des pauvres!
CAR quand vous etes au pouvoir vous en fabriqué toujours plus " nouveaux pauvres".
Car vous vous délectez de voir les individus tendre la main et vous etes redevables!
C'est le but par exemple des nationalisations des moyens de production par Lenine!
Votre cousin!
Le problème ,c'est que vous aves toujours 50 ans de tard!
pdkjwema