OUVRIR LES YEUX

« En France, on laisse en repos ceux qui mettent le feu, et on persécute ceux qui sonnent le tocsin. » Chamfort

mercredi 9 avril 2008

Lu dans la presse

" Francis Adolphe, Maire de Carpentras a comparu au tribunal de police de Carpentras pour avoir brisé d’un coup de poing le pare brise de son ex-femme !!"

Quelle force !
Est-ce la première fois qu’il est violent ?
Aurait il un caractère coléreux et manquerait il de maîtrise de soi ?

Le tribunal a mis son jugement en délibéré le 11juin
L’affaire va elle être étouffée ?

Affaire à suivre

11 commentaires:

andré a dit…

C'est clair, ca fait peur pour un maire d'une ville importante !!!
Mais je crains que son mandat va être chaotique....
Il est à remarquer que la presse locale n'est pas contente de son élection...
La droite carpentrassienne est en train de se reveiller.

Anonyme a dit…

D'accord avec vous, surtout que Francis commence "à rouler des mécaniques"
Heureusement que sa conjointe prof et compagne dans la vie va le surveiller. Cela pourrait lui donner des idées, il va avoir du succès avec les midinettes maintenant qu'il va avoir des sous!!
la mairie et la cove cela doit faire dans les 4500 euros par mois plus la voiture de fonction,les voyages à Pariss etc..
les revenchards de la vie sont toujours des teigneux!!

Jacquie a dit…

Cet article dans la presse m'interpelle. J'étais présente à la soirée organisée par le comité écologique de carpentras au cinéma le rivoli, pendant la campagne electorale. Etaient présents les représentants des listes. quelle ne fut pas notre surprise de voir Mr Adolphe jetait son portable contre le mur d'un geste rageur à la suite d'une question posée très correctement par une dame de l'assemblée. Ce geste a stupéfié le public qui a découvert dans un silence pesant le véritable caractère du candidat .
ce geste incontrolé envers son épouse me choque. c'est certainement un colèrique qui se cache derriere une face debonnaire.Il semblerait donc que cette violence puisse éclater à la moindre contrariété.A noter que Comme par hasard ces deux excès de fureur étaient dirigés à l'encontre de femmes....

Chris a dit…

J'avais oublié l'histoire du portable au cinéma, pourtant on me l'avait racontée! C'est très inquiétant car cela veut dire qu'il ne se contrôle pas facilement ce qui est pourtant indispensable au poste qu'il occupe aujourd'hui, poste où les contrariétés pleuvent chaque jour! Au secours Carpentras!

Laurent a dit…

Bonjour a tous,
Monsieur Adolphe, vous vous etes presenté avec votre liste comme un vecteur de changement .Alors avec votre façon de crever l'ecran en defrayant la chronique je vous dit:
<< Monsieur Adolphe,
le vrai changement pour Carpentras comme aurait pu vous le dire la representante de ni pute ni soumise ce sera quand les femmes ne se feront plus agresser.....>>
Pour moi cet acte est "encore "reprehensible
Cordialement
Laurent

gérard a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
GEGE a dit…

Jacquie, vous avez raison car il y a eu aussi colère A LA COVE !!

Dans la semaine, une partie de la majorité Gonnet s’était réunie dans une salle de la Cove.
Mr Adolphe , maire de CARPENTRAS, aurait fait éruption dans cette salle sans y être invité. (Invite t’il son opposition municipale dans ses réunions de travail ?)
En tapant du poing sur la table et en râlant de ne pas avoir été convoqué.
Le comble, c’est qu’il a exigé, très en colère, que le président en exercice devait « lui donner le vice présidence économie. »
Prié par des élus présents de les laisser travailler, il serait parti en claquant la porte ……..!

claude a dit…

LU dans la presse au sujet de l'AG du comité des fêtes:
un membre de l'assistance semblait étonné de la politisation des associations. Mais si le premier adjoint Farid Farryssy se présente candidat à toutes les AG avec ses co-listiers, je ne vois pas comment on pourrait éviter une politisation et donc une volonté de main mise.
Puisque c'est le cas, je dis :" association attention !". Le chantage à subvention est tellement mesquin et facile!

Christian a dit…

Dans le premier Carpentras Mag de la nouvelle municipalité, le nouveau Maire, dans son premier Edito ne peut s’empêcher de faire de la politique partisane en écrivant :
« Nous n’avons pas à faire les frais de la mauvaise politique de l’état »

Une façon d’utiliser le journal payé par tous les contribuables carpentrassiens pour faire de la propagande socialiste !

Anonyme a dit…

et est ce que l'enseignement privé et leurs nombreux élèves doivent faire les frais d'une nouvelle gestion socialo-communiste?

voir commentaire sur la suppressionde subvention pour voyage scolaire

Justice, égalité pour tous!! a dit…

Qui connait le résultat du jugement du 11 juin ?

L'affaire a t'elle était reportée